Les 5èmes Nature et environnement ont visité le labyrinthe de Saint-Maur pour comprendre la démarche paysagère d’Elisabeth et Michel Menin. Ce magnifique ensemble composé de charmilles les a beaucoup impressionnés et aussi amusés. Et une idée a germé : pourquoi ne pas planter un ou plusieurs petits arbres dans la butte ? La permaculture permet l’association de petites mais aussi très hautes plantes fournissant l’ombre ou la chaleur en fonction de tuteur. Un plant de pêcher a été réservé pour la butte de Sainte Marie. Il y en a également un pour celle d’Arinthod. Ainsi, planté à une extrémité de la butte,  le pêcher pourra apporter son ombre à des choux, son tronc à des petits pois.

Publicités